Entreprise et Management : transformation, innovation et intelligence collective 

Les marchés en pleine mutation et la transformation numérique bouleversent les modèles actuels d’organisation et de management des entreprises.

La réponse des entreprises à ces mutations réside généralement dans l’adaptation de leur organisation et de leur manière de manager. Celles-ci tendent ainsi lentement vers des organisations en réseau renforçant le besoin de travailler en transversalité. Pour les acteurs de l’entreprise, cela conduit à favoriser l’intelligence collective, l’agilité et l’innovation.

Chez POULT, l’innovation est aussi managériale

Dès 2006 POULT (Deuxième vendeur de Biscuits en France, derrière LU) a parié sur des choix radicaux en termes d’organisation et de management :

Moins de hiérarchie

Ainsi pour réinventer son entreprise, le groupe POULT a transformé son organisation, ses principes
managériaux, la formation et l’information ! Notamment en permettant à des collectifs d’employés de prendre la main sur des aspects organisationnels et financiers de l’entreprise, mais également en
supprimant plusieurs niveaux hiérarchiques.

Conséquence de ces mesures démocratiques radicales : la productivité a doublé !

Plus de transdisciplinarité

Par ailleurs, la société a aboli les « silos fonctionnels » : ce système dans lequel les gens du marketing parlent avec les gens du marketing, les acheteurs à leurs collègues du service des achats, etc.
Maintenant, les travailleurs sont regroupés en famille de produits (par exemple la famille
« tartelette ») qui désignent des représentants dans le groupe investissement ou dans les groupes de
leaderships tournants. Le volontariat marche mieux que l’obligation, rappelle Jérôme Introvigne
(ancien directeur de l’innovation). La transdisciplinarité mieux que l’expertise.

Le rôle majeur des managers dans la transformation des organisations

Le rôle d’un Manager est complexe, mais crucial. Il est en effet au cœur de l’instauration d’une
« dynamique d’émulation collective » indispensable à la réussite d’un projet dans une organisation innovante.
La cohésion d’un groupe de salariés ne peut advenir qu’à partir d’un environnement favorable instauré par une équipe dirigeante et accompagné d’une conduite de changement auprès de chacun des salariés. Les managers doivent donner envie aux collaborateurs d’évoluer, les fédérer et favoriser une mise en relation efficace des collaborateurs ayant des objectifs communs.
La transversalité et l’aplanissement de l’organisation réduiront le contrôle que peuvent avoir les
managers de proximité sur leurs équipes, mais elles valoriseront de nouvelles pratiques telle que les
prises d’initiatives et l’engagement émergent des collaborateurs. Les résultats des entreprises ayant
franchi le pas montrent tout l’intérêt de ces choix.

L’objectif est simple, « Faire de l’innovation l’affaire de tous et non de quelques-uns »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *